vendredi 8 août 2014

Mon accent te sourit

Mon accent te sourit même quand il accompagne des mots graves.
Tu vois la mer et sa douceur iodée, le soleil par dessus, sa lumière qui rebondit sur la blancheur des calcaires, et tu entends les cigales dans le chant de la mitraille, et tu humes le parfum du thym dans la salinité des pleurs . 
Mais le noir restera toujours noir, que tu bretonnises ou berrichonnes l'amertume des jours !

©  texte et photo propriété Joel Carayon