mercredi 17 septembre 2014

Adam et Eve ou un paradis perdu ? Dix de retrouvés !

Il y a des jours où l'on cherche ce qui va,
où l'on croise les doigts les paupières closes.
Des jours passés à fouiller le ciel
pour y trouver un paradis qu'on a perdu. 
Car là-haut tout est beau.

Évidemment !
Les hommes n'y sont plus
pour empêcher les étoiles de scintiller
les hommes n'y sont plus
pour chambouler le Voie Lactée,
mettre à feu et à sang
le royaume de Dieu.
Il nous a fait à son image dit-on ?
Alors il sait de quoi nous sommes capables,
alors il sait de quoi nous sommes coupables.

Ces jours là il vaut mieux chercher où l'on ira,
vers une chanson qui pousse sur le trottoir,
une passante brune qui fait des vagues
dans les regards mâles, des jalouses dans les autres.

Il y a des jours où l'on cherche ce qui va
et quand on est deux pour trouver, c'est mieux.
Il suffit d'un regard dans tes yeux
pour y voir mes étoiles briller,
la Voie Lactée plus blanche qu'un verre de lait.


Il y a des jours où l'on ne cherchera pas
puisque nous sommes deux.
C'est suffisant quand on habite un Paradis !

©  texte propriété Joel Carayon