lundi 7 octobre 2013

Inspiré, soufflé!





Ma page blanche restera blanche !
Là-haut,
mon voisin soulage ma cervelle
des douleurs d’un enfantement.
S’acharne du bout de sa chignole
opiniâtrement fornicatrice.
Et las du grand fracas qui secoue mon crâne,
j’accoucherai d’une carie
comme résidu d’une écriture
malmenée par une mèche bricoleuse.