vendredi 31 octobre 2014

Si j'osais



Un printemps vert et dur comme du bois,
avec sous l'écorce l'amour qui circule,
roule ses eaux chargées des glaces de l'hiver...
Si j'osais !

Mon printemps fouille tous les recoins de sa vie,
gazouille et rit.
Gazouille...
si j'osais !.

Sa peau juteuse et généreuse s'ouvre en chants fleuris,
sa sève éclate en bourgeons épais,
mouille...
si j'osais !

L'amour, quel vacarme !
les regards s'appellent,
les chairs se cherchent,
violemment se serrent,
se pénètrent, grouillent...
si j'osais!

Ouille, fouille, rouille 
et pourquoi pas vert-bois ou bois dur...
Si j'osais !

Mouillent grouillent,
fouillent gazouillent...
amour plein…les poches.
Si j'osais !
©  texte propriété Joel Carayon