mercredi 17 août 2016

c'est quoi qui brûle



L'autoroute en flammes et le feu aux fesses, la rage incendiaire et la vie dans l'cirage,
les canadairs au détour d'un virage, nos étreintes d'un autre âge.

C'est quoi, quoi qui brûle ?

La course folle dans les rues, les sirènes dans la ville, des tiges noires érigées qui noircissent la garrigue,

C'est quoi, quoi qui brûle ?

La joie des hommes en plein envol, la candeur d'un p'tit bonheur, chaud devant, chaud chaud, l'amour brûle et meurt sous la jupe de ma nuit.

C'est quoi, quoi qui crame ?

L'info à la une, Pierrot sous la lune, le fond de nos âmes, le chemin des Dames

C'est quoi qui... quoi qui…


Quoi, quoi, le torchon entre toi et moi, ma prière et son dieu… le silence des cieux.

C'est quoi qui crame quoi

La foi incandescente ; demain, dans nos rêves.

Quoi qui clame et meurt ?

La troupe et ses soldats, le feu dans nos veines, la paix happée.

C'est quoi, quoi nos âmes ?

Des scories, des médailles et des jeux, du pain et son cirque, des cracheurs de flammes, deux grammes et demi d'alcool ou d'éther, un éclair, un jeu dans nos yeux, le moins d'une machine, un drapeau que l'on échine ?

C'est quoi, quoi nos âmes

mon amour sous la braise,
tes seins que je baise
La fureur de nos adieux
ces riens entre nous deux
qu'un flot silencieux,
et la terre et son ciel
et nos voix et leur fiel ?

Quoi?